Nous étions tous frères - Retour

Nous étions tous frères - Retour
Le Collectif pour le respect des Droits Humains a organisé mardi 6 février la projection du film « Nous étions tous frères ».

Au long d’une sorte de « road movie » à travers quatre pays, Arménie, Géorgie, Russie, Ukraine, le réalisateur arménien confronte l’histoire de la Seconde guerre mondiale avec la réalité tragique d’aujourd’hui de ces ex-républiques soviétiques.

Devant une belle affluence le débat a été animé par deux membres de l’association franco-arménienne « Kantch » de Sélestat crée en 2017, Armen Sargisian et Yves Kilidjian, et par deux personnes de l’association « Coeur d’Arménie » de Strasbourg dont sa fondatrice Micheline Debus et une jeune soliste soprano arménienne en cours d’étude au conservatoire de musique de Strasbourg, Varduhi Toroyan.
Celle-ci a charmé l’assistance en chantant à cappella l’hymne arménien.
Les réactions du public montrent que cette plongée dans deux moments tragiques vécus par ces peuples a soulevé beaucoup d’émotions suscitées en particulier par les témoignages collectés par le réalisateur.
Comment ces peuples qui ont combattu ensemble l’Allemagne nazie sous la bannière de l’URSS
se retrouvent-ils aujourd’hui dans un face à face ennemi ? (nous étions frères d’armes oui mais de coeur ?) Le Caucase est devenu depuis 1990 une région explosive.

Le public s’est intéressé particulièrement à la situation en Arménie qui a perdu récemment la région du Haut Karabagh à la suite de sa défaite face à l’Azerbaïdjan qui en a aussitôt chassé les 120 000 habitants arméniens .
Comment ce petit pays sans richesses naturelles a-t-il pu accueillir autant de réfugiés ? Ils ont été répartis dans toutes les villes et villages de l’Arménie qui ont fait preuve d’une grande solidarité.
Une jeune arménienne de France dit que l’Arménie est une terre à projet technologique et que de nombreux jeunes arméniens de la diaspora rentrent en Arménie pour s’y consacrer.

Qu’attend l’Arménie de nous Européens ? Réponse : rien, elle ne compte que sur elle-même car l’Europe est dépendante du pétrole acheté à l’Azerbaïdjan.

Peut-on faire un parallèle entre l’Alsace et l’Arménie par leur culture (en particulier vinicole) et certains moments douloureux de leur histoire ?
Voilà quelques thèmes abordés lors du débat . Merci à tous les intervenants.

Pour information :
Varduhi Toroyan donnera un concert récital à Strasbourg le 2 mars à 17h au Temple Neuf
L’association Kantch participera à la fête Selest- Amitié le dernier dimanche de juin au parc des remparts avec des chants, danses, plats typiques, etc....

Derniers billets postés

Ciné-débat le mardi 12 mars 2024 à 18h30

Ciné-débat le mardi 12 mars 2024 à 18h30

Le Collectif pour le Respect des Droits humains du Centre-Alsace vous invite,Exceptionnellement le MARDI ...

Lire la suite
Journée de la Mémoire de l'Holocauste et de la prévention des crimes contre l’Humanité

Journée de la Mémoire de l'Holocauste et de la prévention des crimes contre l’Humanité

Journée de la Mémoire de l'Holocauste et de la prévention des crimes contre l’Humanité ...

Lire la suite

Commentaires

Soyez le premier à poster un commentaire !

Ajouter votre commentaire

Identifiez vous pour poster un commentaire.

Haut de page